L'amour de soi, la clé de tout

En tant que jeune femme du XXIe siècle, j'ai souvent souffert du manque d'amour de soi. Comme beaucoup d'autres, j'avais posé des conditions à l'amour que je me portais. Je devais ressembler à ce que la société attendait de moi. 
Je devais correspondre aux attentes que mes enseignants, mes parents et d'autres institutions avaient posé sur moi.

Aussi depuis plusieurs décennies on a fait passer l'amour de soi pour du narcissisme et personne ne veut être perçu comme quelqu'un centré sur sa petite personne. Si on se trouve belle/beau alors on est imbu de sa personne. Si on se trouve compétent(e), on fait preuve d'un excés de confiance. En bref, on se la pète.

Combien de fois on l'a entendu ? A propos d'une collègue de travail qui visiblement fait attention à elle, d'un homme à la salle de sport qui s'admire un peu trop longuement dans le miroir ou encore d'un groupe de filles au lycée qui exulte la confiance. BEURK!!

On les a detesté, on s'en est moqué, mais pour quelle raison ? Et bien tout simplement parce que lorsqu'on ne s'aime pas on deverse alors notre propre poison émotionnel sur les autres. Il est tellement plus facile de mépriser que d'aimer pleinement et inconditionnellement. 

S'aimer et aimer les autres nous demande un réel travail de lâcher prise.
Laisser partir nos croyances limitantes. Croyances qui nous disent qu'il faut faire une taille 0 pour être belle ou alors avoir une forte poitrine et des hanches développées pour être sexy. Il nous faut cesser d'écouter la petite voix qui nous dit que parce qu'on a pas fait d'études, nous sommes des moins que rien, que si on ne passe pas nos vacances dans d'immenses villas alors notre vie est sans intérêt. 

Cette petite voix c'est le "Moi". Ce fameux personnage que nous inventons tous pour traverser la vie. Le "Moi" est rempli de doutes, de peurs et de ces peurs découle la haine de soi et des autres.

"Si l'amour de soi se transmet à l'autre, alors il n'y aura point de haine."

Jonas Asaloko

Lâcher le "Moi" pour s'aimer soi

Alors comment fait-on pour s'aimer dans l'ère des réseaux sociaux, où chaque image semble avoir été pensée pour nous enfoncer un peu plus dans le mérpis de nous-même ?

A cette question , pas de réponse simple. Il n'existe pas de baguette magique qui nous ferait soudainement nous accepter entièrement. Cela demande du travail de briser une à une les croyances si profondément ancrées en nous. Il nous faut nous rappeler constamment que celles-ci prennent leurs racines dans la peur et que la peur crée le "Moi". C'est un cercle vicieux duquel nous devons impérativement nous sortir.

La première peur dont on peut se débarasser dés maintenant, c'est la peur du regard de l'autre. 
Comme je l'expliquais plus haut, le jugement que nous portons sur l'autre vient de notre propre manque d'amour de soi. Si l'amour est le centre de tout ce qui est beau, le manque d'amour lui est la base même des jugements négatifs. Alors l'autre, lorsqu'il vous juge, ne fait que refléter ses propres insécurités sur vous. 
Une fois que vous avez compris cela, il devient alors très facile de se défaire du regard d'autrui. C'est le premier pas vers l'amour de soi : Ne rien prendre personnellement 

S'aimer soi-même pour aimer les autres

Vous l'aurez compris, le veritable amour vient d'abord de vous. C'est une notion que j'ai mis très longtemps à comprendre. Il me fallait d'abord réaliser que le dénominateur commun à toutes mes relations foireuses, c'était moi. J'attendais des hommes qu'ils m'aiment inconditionnellement alors que moi même je posais des centaines de conditions à mon amour. Je voulais d'eux ce que je ne savait me donner seule, l'amour et le bonheur. Puisque j'étais incapable de m'aimer ils le feraient pour moi et puisque j'étais incapable d'être heureuse ce serait à eux de fabriquer mon bonheur. Or nous sommes les seuls responsables de ces deux aspects de notre vie. L'autre pourra tenter de vous donner tout l'amour du monde, ses efforts seront vains si vous ne savez pas le recevoir, et il pourra tout faire pour vous rendre heureux, il ira jusqu'à s'en rendre misérable, si vous refusez de voir que votre bonheur ne dépend que de vous.

On va s'aimer !

Promettons nous alors dès aujourd'hui, de ne plus nous juger si durement, de nous accepter pleinement tels que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts . Les magazines, Instagram, Pinterest, etc... ne sont pas la norme. Aimons nos rondeurs ou notre minceur, aimons nos cheveux trop lisses, trop frisés, trop crépus, aimons notre nez, nos oreilles. Aimons nous entièrement car c'est avec nous même que nous passerons le reste de notre vie alors autant le faire dans l'amour.