Trouver le bon équilibre

06/05/2021

Une question qui revient souvent lors de mes coachings c'est : "Comment je peux trouver l'équilibre parfait entre ma vie professionnelle et ma vie privée ? ".

Je vais donc tenté une fois pour toute d'y répondre, selon mon point de vue.

Ne cherchons pas l'équilibre,     cherchons l'harmonie 

Ces 20 dernières années, on pourrait croire que la terre s'est mise à tourner de plus en plus vite. On doit toujours aller plus vite; se marier avant 30 ans , faire des enfants à 28 ans, avoir le job de ses rêves à 25 ans , avoir fait le tour du monde à 22 ans... On se met une pression pas possible et dans tout ça, on veut en plus avoir un équilibre pro/perso parfait. 

C'est devenu la dictature de la perfection.

Le saviez vous ?

Selon une étude récente, la priorité n°1 de la Génération Y ( c'est à dire ceux nés entre 1980 et 2000) est d'atteindre l'équilibre parfait entre travail et vie privée.

Il faut dire qu'avec l'arrivée du developpement personnel dans les quinze dernières années, on a rajouté à notre liste, déjà longue, de Devoirs ( devoir de citoyen, devoir d'employé, devoir de parent, devoir de conjoint, etc...), le devoir d'être HEUREUX. 

On ne choisit plus d'être heureux, on se DOIT de l'être et ce, dans chaque aspect de notre vie et à chaque instant au risque de se retrouver à 45 ans, en dépression avec le sentiment amer d'avoir raté sa vie. Et pour être heureux comment faire ? Et bien il faut avoir accompli tout ce que j'ai cité plus haut, et tout ça en ayant trouvé l'équilibre absolu.

Pour citer Jeff Bezos, CEO d'Amazon : " Si tu n'es pas heureux à la maison, alors tu ne seras pas heureux au travail. Et si tu n'es pas heureux au travail, alors tu ne seras pas épanoui à la maison. Il ne s'agit pas d'équilibrer les deux mais plutôt d'harmoniser les deux. Pour être bien, il faut que ces deux aspects de ma vie me donnent autant d'énergie l'un que l'autre."

Et alors là, bien que je ne sois pas forcément une grande fan du bonhomme, je dois admettre que je suis d'accord. Si l'on est pleinement épanoui dans ces deux domaines, alors le problème n'existe plus. On ira au travail le matin, heureux de s'y rendre et non plus forcé d'y aller, et en rentrant à la maison, on sera de bonne humeur et on pourra profiter d'instants de qualité seul, à deux ou en famille.

Serait-ce si simple ?

Alors je sais ce que vous vous dîtes : " C'est facile de dire ça quand on est un CEO milliardaire mais on a pas tous ce luxe" . C'est vrai... D'ailleurs j'ai eu la même réflexion pendant longtemps, persuadée que j'étais que je ne pourrais jamais quitter mon travail pour aller chercher ce qui me faisait vibrer. Ou encore quand j'avais trop peur de larguer mon ex compagnon par peur de me retrouver seule. 

Malgré tout, arrive un moment où il nous faut prendre des décisions radicales si on veut être heureux. Et tout le monde voudrait être heureux mais continu de s'entêter à aller contre ses besoins pour pouvoir cocher le plus de cases, le plus vite possible. 

La solution est en réalité simple et à portée de main pour tous. 

Trouvez le job qui vous fait vibrer, entourez vous de personnes aimantes et bienveillantes.
Créez la vie qui VOUS fait rêver et pas celle qu'on vous a dit qu'il fallait vivre.

C'est en faisant ce choix, de vivre des choses que vous aimez, que vous trouverez non pas l'équilibre, mais l'harmonie.